Choisir un événement :

 

INVISIBLE CITÉ /
CITY OF INVISIBLE


GRANDE BIBLIOTHÈQUE
MONTRÉAL - QUÉBEC - CANADA
22-24 SEPTEMBRE 2005
19h30 - 23h

source : SarahButler
     
CHAMP LIBRE À LA GRANDE BIBLIOTHÈQUE

PROJECTIONS NOCTURNES DANS LE JARDIN DE LA GRANDE BIBLIOTHÈQUE
22ŒUVRES VIDÉOGRAPHIQUES D’AVANT-GARDE SUR L’ART ET L’ARCHITECTURE
L’ÉVÉNEMENT EST GRATUIT ET OUVERT AU GRAND PUBLIC

BERRI-UQAM, 19h30-23h - DANS LE JARDIN DE LA GRANDE
BIBLIOTHÈQUE - RUE BERRI ENTRE LES RUES ONATRIO ET DE MAISONNEUVE - BEAU TEMPS/MAUVAIS TEMPS.
     


CHAMP LIBRE
- organisme nomade voué à la diffusion de l'art multimédia et de l'architecture annonce la tenue de l’événement artistique INVISIBLE CITÉ, une intervention architecturale et vidéo inédite qui aura lieu dans le jardin de la Grande Bibliothèque les 22, 23 et 24 septembre 2005 de 19h30à 23 heures.

Ce spectacle nocturne sera constitué de projections multimédias d'une quinzaine de vidéos d'art sur l'architecture et la ville. La projection des œuvres vidéographiques aura lieu directement sur la façade de verre située au nord du jardin de la Grande Bibliothèque. Une installation lumineuse sera mise en place dans le jardin et la scénographie de cet événement sera réalisée par l’Atelier d’architecture In situ de Montréal ; Stéphane Pratte et Anie Lebel, architectes.

Mentionnons parmi les oeuvres présentées celles de du célèbre architecte américain GORDON MATTA CLARK et du cinéaste québécois FRANÇOIS GIRARD dont Champ Libre présentera LE JARDIN DES OMBRES œuvre sensible et poétique sur le travail de l’architecte québécois ERNEST CORMIER. Plusieurs œuvres vidéographiques seront présentées comprenant entre autre les artistes vidéos d’ici et d’ailleurs ; NELSON HENRIKS, SUZAN VACHON, PAUL LANDON, MITCHEL AKYAMA et l’artiste allemand THOMAS KONNER récipiendaire du prestigieux prix européen ARS ELECTRONICA de Linz (Autriche), 2004

L’événement est gratuit et ouvert au grand public.

INVISIBLE CITÉ/CITY OF INVISIBLE est un événement intercalaire à la biennale de Champ Libre est aussi un laboratoire de recherche et d’idées et se veut une première présence significative sur le site de la Grande Bibliothèque en vue de son événement biennal que Champ Libre présentera à l’automne 2006 : CITÉ INVISIBLE – 7E MANIFESTATION INTERNATIONALE VIDÉO ET ART ÉLECTRONIQUE- MONTRÉAL (MIVAEM), 20 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE 2006 - À LA GRANDE BIBLIOTHÈQUE, une rencontre unique à Montréal entre architecture et nouveaux médias.

Rappelons que Champ Libre, fondé en 1992, a produit plus de 30 événements artistiques in situ dont l'événement majeur biennal MANIFESTATION INTERNATIONALE VIDÉO ET ART ÉLECTRONIQUE, MONTRÉAL (MIVAEM).


SYNOPSIS DES OEUVRES PRÉSENTÉES



1.
Mitchell Akiyama
En Mauvaise Herbe
10 mins
2003
Québec

Le compositeur et artiste montréalais Mitchell Akiyama a composé, enregistré et exposé largement en Amérique du nord, en Europe, au Japon et en Australie. Son travail interdisciplinaire explore les systèmes de classification et de ses conséquences à travers le son, la musique et la vidéo.

En mauvaise herbe est une véritable méditation sur les procédés de sélection et d’organisation qui se transforment dans nos environnements urbains liées aux décisions politiques et/ou citoyennes qui cherchent à éliminer certaines formes de vie naturelle au travers l’architecture urbaine tout en privilégiant certaines autres.

Contact : mitchell@intr-version.com

 

2.
Pierre Bongiovanni
Œuvre collective

06 min
2004
Québec, Australie, France

Artiste de l'art numérique, commissaire, fondateur et directeur jusqu'en juillet 2004 du CICV PIERRE SCHEFFER (l'un des centres d'art numérique les plus importants en Europe qui a récemment cessé ses activités). PIERRE BONGIOVANNI demeure une figure très influente de la culture numérique française et internationale. Il a récemment programmé trois installations du chorégraphe américain WILLIAM FORSYTHE lors de l'édition des NUITS BLANCHES tenue à Paris à l'été 2003 qui fut un succès public de grande envergure. En plus de présenter une oeuvre vidéographique lors de la dernière biennale CHAMP LBRE - DÉSERT – 6E MIVAEM - intitulée NEXT TO NOTHING, PIERRE BONGIOVANNI a présenté une conférence sur l'art numérique aujourd'hui intitulée LES SURVIVANTS.

Atelier de création ciné-vidéo : "la splendeur qui nous appartient".
Lors de son séjour à Montréal à l’automne 2004 ; Pierre Bongiovanni était président d’honneur de la biennale de Champ Libre – DÉSERT – 6E MIVAEM. Durant son séjour il a réuni 10 artistes, équipées de caméras numériques ou appareils photos numériques, fortement motivées pour passer une semaine avec lui dans les rues et les quartiers de Montréal.
Chaque demi-journée un membre du groupe devenait le directeur artistique et tous les autres travaillant sous sa direction et sur le même thème : "la splendeur".
Cet atelier de création d’art numérique avait pour but de renouer avec le sens politique et poétique de l’urbanité et de prendre conscience du regard de l’autre sur soi. Les artistes participants venaient d’Australie, de France et du Québec. L’œuvre collective a été présentée lors de la soirée de clôture de DÉSERT : 6E MANIFESTATION INTERNATIONALE VIDÉO ET ART ÉLECTRONIQUE , MONTRÉAL (MIVAEM), à l’incinérateur des Carrières en présence du public et des artistes.

Artistes participants :
Christine Wilmes, Patrick Mascaux, Naomi Oliver, Danilo Villaflor, Pierre-Jean Grattenois, Sophie Solnychkine, Thomas Fontin, Diana, Pascale Malaterre.

Contact :
pierre@bongiovanni.info
Pierre@encore-et-encore.biz

 

4.
Christian Boustani
Cités Antérieure : Bruges
1995
11mins 30 secs
France

Christian Boustani est artiste et professeur de l’art numérique en France depuis une vingtaine d’années. Il a fondé en 1982 un centre de création et de production numérique - GRAND CANAL - à Paris qui a contribué de manière exceptionnelle à promouvoir la création vidéo en France en produisant des œuvres d’une très grande qualité artistique.

CITÉ ANTÉRIEURES est une œuvre forte et ondoyante ou architecture et peinture se fondent dans le sens le plus pur de la poétique des cités anciennes. Par l’alchimie et la peinture, un peintre cherche à percer le mystère de la ville médiévale de Bruges en Belgique. Ce voyage enchanteur à travers le temps suit les activités quotidiennes des habitants de la ville pendant qu’ils déambulent à travers des paysages oniriques et poétiques.

Contact: http://www.grandcanal-video.net

 

5.
Bull & Miletic
Whir
00 :12 :00
2002
États-Unis


Synne Bull est diplômé en Théorie du théâtre à l’Université d’Oslo. Dragan Miletic a obtenu un diplôme du San Francisco Art Institut. Leur travail a été présenté à Turin , Hong-Kong, Tijuana, Munich, Belgrade, Hiroshima, Graz,
Rotterdam, Liverpool, Dortmund, Saint Petersburg, Baltimore et Kassel.

1. Le son d’un bruit ou d’une vibration. Le vrombissement des
roues qui tournent. 2. Une activité frénétique et bruyante de la ville de San Francisco. Le
ronronnement des consommateurs occupés.

Contact : mail@bul.miletic.info6

 

6.
Dan Calin
Sample City
2003
11 mins 45
Roumanie


Avec une maîtrise en histoire de l’art et en théorie, Dan Calin à débuté sa carrière en tant que journaliste artistique, commissaire à son propre chef et directeur culturel (avec la Soros Foundation à Roumanie). Maintenant basé à Amsterdam, Calin enseigne à plusieurs universités (notamment à la Art University Bucuresti et la Hoogschool voor Kunsten à Utrecht) et agit comme directeur créatif pour de plate-forme riches en nouveaux-médias, notamment pour le Lost Boys Interactive à Amsterdam.

Le vidéo « Sample City » raconte la dimension anthropologique d’une ville situé à la jonction de l’identité européenne et juive, la culture gypse et l’esthétique stalinienne.

Contact : calin@euronet.nl

 

7.
Graham Clayton Chance
I think i'd like it on the other side
00 :06 :46
1997
Angleterre


Basé à Machester, Royaume-Uni, Graham Clayton Chance est un artiste vidéo, de l’installation et de la performance. Il a travaillé en autre avec le collectif de musique électronique montréalais C0C0S0L1DC1T1.

La vidéo I think i'd like it on the other side est une commande d’oeuvre d’art médiatique initiée par Champ Libre lors de sa 5e biennale – CITÉ DES ONDES – 5E MIVAEM - présentée à la station de pompage Craig à Montréal en septembre 2002. Cette œuvre vidéographique plonge le spectateur dans un espace onirique entre nature et architecture où se côtoient admirablement une musique électronique minimaliste ingénieuse et inspirée en harmonie complète avec des images vidéos évocatrices mise en scène admirablement par l’artiste.

Contact : champ@champ-libre.org

 

8.
Gordon Matta-Clark
City Slivers
1976
00 :15 :00
États-Unis


Né à New York et ayant été formé en tant qu’architecte à l’université Cormell, Gordon Matta-Clark présente une perspective multidisciplinaire des arts et ce, surtout au niveau de la photographie, du film, de la vidéo, du photo collage et de la sculpture sous forme de grande interventions sur l’architecture existante.

City Slivers est une investigation formelle de l’architecture urbaine de New York. Le film a été planifié en fonction d’être projeté sur une façade extérieur d’un immeuble et a été projeté la première fois à l’exposition extérieur ARCADES et plus tard dans la galerie Holly Solomon.

Electronic Arts New-York, New York: www.eai.org

 

9.
Adam cohen
Blind Grace
1993
00 :21 :00
États-Unis


Adam Cohen est un vidéographe New Yorkais. Il travaille avec le film, de la photographie, de la peinture et de la vidéo; prenant la ville comme lieu pour explorer les thèmes de la mémoire et de l’oublie, le temps et l’éphémèrité… la poésie en tant que documentation.

Blind Grace, filmé entre 1989 et 1993, présente un document personnel sur la ville de New York prise sur le bord de la disparition, quand la présence devient l'absence et la poésie était la seule chose restante.

Distributeur : Vidéographe : www.videographe.qc.ca

 

10.
François Girard
Le jardin des ombres
1993
00:35:00
Québec


Né à Québec, François Girard à obtenu une grande notoriété à travers l’industrie du cinéma avec des films tel que Le violon rouge et « Thirty-Two short films about Glen Gould » qui a gagné huit Génies et un Oscar pour la meilleure bande sonore. Il a également exploré des aspects plus expérimentaux de la vidéo et du film ainsi que la relation entre les nouveaux médias et l’architecture en plus de réaliser des mises en scènes pour le théâtre et l’opéra.

LE JARDIN DES OMBRES est un documentaire expérimental admirablement réalisé par le cinéaste François Girard sur l’œuvre de l’architecte québécois Ernest Cormier. Au travers la présence du comédien québécois Jean-Louis Millette le spectateur traverse les inspirations littéraires de l’architecte québécois au travers son œuvre architecturale.

Diplôme en génie de l'École polytechnique de Montréal, ERNEST CORMIER (1885-1980) a également étudié à l'École des beaux-arts de Paris de 1908 à 1914. Il y gagne la bourse du Royal Institute of British Architects en 1914, puis reçoit la médaille Rome Scholarship in Architecture. Il conçoit plusieurs bâtisses en France et à Montréal, comme l'annexe du Palais de justice, en 1920. Il est associé à la conception de l'Université de Montréal (1924-1950), ainsi qu'à celle de l'édifice de la Cour suprême à Ottawa, du Saint-Micheal College à Toronto et même des portes de l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (ONU). En 1953, il est fait officier de l'Ordre du Canada.

Contact : champ@champ-libre.org

 

11.
Nelson Henricks
Fenêtre
1997
00:03:00
Québec


Nelson Henricks est né à Bow Island an Alberta. Il est déménagé à Montréal en 1991 et a reçu un bachelier en beaux-arts à l’Université Concordia où il est présentement enseignant. Henriocks à également enseigné à l’Université du Québec à Montréal et à l’université Mc Gill. Un musicien, écrivain et artiste, Henricks est surtout reconnu pour ses vidéos qui ont étés récemment l’objet d’une exposition au Museum of Modern Art à New York.

Durant un an, l’auteur a tourné des séquences vidéo à partir de la fenêtre de son appartement situé au troisième étage. FENÊTRE explore les notions de répétition et de variation dans le processus de connaissance. L’expérience est «la somme de toute vision et son. La somme de tout mouvement.»

Contact :
www.videographe.qc.ca

 

12.
Jowita Kepa
Static Decharge (for Bleeding Eyes)
00 :02 :00
2001
Canada

Jowita Kepa is a video artist based in Toronto. Her work has screened in Paris, Berlin, Hamburg, Zurich, Novi Sad, Chicago, Vancouver, Quebec City, Montreal, Ottawa and Toronto.

Static Discharge is a composition of video noise that creates a pulsating tension, as
electricity grinds with flesh, revealing the harsh beauty inherent in the mechanical medium.

Contact: jowitakepa@hotmail.com

 

13.
Thomas Köner
Banlieue du Vide
2003
00:05:00
Allemagne


Thomas Köner, né en Allemange, formé en ingénérie de son et de film, explore la combinaison des interactions expérientielles visuelles et auditoires. Son travail, « Banlieue du Vide » a reçu le prix NORMAN 2004 pour meilleur film au Filmwinter Stuttgart et nominé pour le « MuVi award 2004 » (meilleur vidéoclip allemand » au International Short Film Festival Oberhausen. En 2004 il a remporté le prix ARS ELECTRONICA à Linz en Autriche.

L’installation « Banlieue du Vide » de Thomas Köner réfère à la qualité existentielle de tout ce qui est en processus de disparition. L’attente et l’absent définissent notre existence : ce que nous regardons est constamment en processus de disparaître. En utilisant des photos d’hivers prises par caméra web et une trame sonore consistant de bruits d’interférence et de circulation créés de mémoire, Köner produit un portrait du passage du temps et de la désintégration du moment.

Contact :
http://www.koener.de/bdv.html
thomas@koener.de

 

14.
Paul Landon
Zoo
2004
00:02:00
Québec


Paul Landon est originaire de Grande Bretagne et vit au Québec depuis plus de 25 ans. Il est l’un des artistes vidéo les plus connus des arts médiatiques au Canada. Il enseigne actuellement à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Son travail a été diffusé dans de nombreux festivals et événements d’art contemporain au Canada et à l’international.

L’œuvre vidéographique ZOO montre un quai de la gare Berlin Zoologischer Garten. Le mouvement du train qui rentre dans la gare rend notre perception floue et étourdissante. Zoo parle de l’effet de déstabilisation dont on peut ressentir quand on arrive dans une grande ville. La trame sonore est faite à partir des bruits du début d’un disque vinyle, bruits qui annoncent aussi l’arrivée de quelque chose.

Contact : landon.paul@uqam.ca

 

15.
Francis Leclerc
Tokyo Maigo
1997
Length
Québec


Francis Leclerc est né à Québec en 1971. Pendant ses études en communications, il s’intéresse au cinéma et réalise, au cours des années 90, plus de 20 courts et moyens métrages. Depuis 1995, il travaille à Montréal, où il a réalisé plusieurs vidéo-clips pour des artistes québécois reconnus.

Francis Leclerc a capté des images impressionnistes de la métropole nipponne, en dominante nocturne et a réalisé TOKYO MAIGO. Par le recours à des jeux d'optique et à des plans panoramiques saccadés, la ville du soleil levant est transformée en cité futuriste.

Contact : zaclerc@sympatico.ca

 

16.
Chloé Leriche
Comme une ombre allongée sur l’asphalte
2001
00 :03 :00
Québec


Chloé est une montréalaise membre du collectif québécois Kino. Elle produit des films narratifs et ironiques sur la vie urbaine.

Comme une ombre…montre et nous fait entendre des images de vieux matelas et des messages téléphoniques laissés sur une boîte vocale comme autant d’ombres allongées sur l’asphalte.

Contact :
www.videographe.qc.ca

 

17.
Franck Magnant
Édifice
1994
9 mins
France


Franck Magnant est un artiste vidéo d’origine française. Il a produit une série de vidéos en collaboration avec le Studio Grand Canal à Paris incluant « le nu » 1989, « Qui n’a jamais rêvé avoir été » 1990, « Épilogue » 1990 et « Alchémie pour une image » 1991 pour lequel il s’est mérité le 1er prix Hérouville St-Clair en 1992. Synopsis

La bibliothèque, lieu empli de confusion, au croisement des peuples et des langues, se déploie dans son infinie complexité. Dans le chuchotement de ses salles, au hasard de ses allées, se fige dans le silence le regard de lecteurs d’un autre temps. Les écrits, les projections de la pensée qui se forment dans ce lieu cimentent cet impossible édifice.

Contact : http://www.grandcanal-video.net

18.
Francis Montillaud
Décharge Maximale
00 :11 :00
2003
Québec


Né au Québec, Montillaud est inspire par ses expériences avec le monde extérieur, que ce soit par la culture de masse ou par la vie d’un seul individu. Travaillant souvent avec les technologies digitale, Montillaud tourne la camera vers la vie de tout les jours.

Je m'intéresse aux différentes strates d'une société, à ceux qui contrôlent, à ceux qui exécutent, à ceux qui s'accrochent et à ceux qui décrochent. Pour exprimer cette représentation du monde, les technologies numériques me sont grandement utiles. Je travaille beaucoup avec des photographies prisent lors de mes voyages ou dans la vie de tous les jours, ce sont des fragments de réalité qui me surprennent et que j'exploite par la suite avec un traitement vidéographique.

Contact : hellatruckers@yahoo.com

 

19.
Guylaine Seguin
“Lieux-Objets”
2mins 30
Québec

Guylaine Séguin détient un baccalauréat en arts visuels de l'UQAM. Elle a
participé à plusieurs expositions collectives et a deux expositions
personnelles à son actif. Son travail d'installation vidéo et de
photographie s'articule autour des notions d'objectivité et de subjectivité
dans la perception de l'espace.

Collection d'objets vidéographiques statiques, à l'intérieur desquels se
déploient des lieux visités par une caméra subjective. Les images vidéos
sont "pliées" afin de reconstruire la géométrie de lieux et d'objets
imaginaires. Montage effectué à partir d'extraits vidéo provenant
d'installations de l'artiste.

 

20.
Julio Soto
Invisible Cité
2002
00:06:13
Etats-Unis


Né en Espagne, Julio Soto est diplômé en Beaux-Arts du Pratt Institut, NY. Il vie et travaille à Brooklyn, New York.

Imaginez une caméra omniprésente se mouvant au sein de paysages aux images surréalistes d’une ville post-apocalyptique et une nature qui en occupe chaque espace disponible. Meilleur film expérimental au 5e Festival international du film de Brooklyn.

Contact :
www.lunapictures.com
jsotogur@yahoo.com

 

21.
Suzan Vachon
Les Heures d’argent (des illuminations)
2002
21 mins
Québec

Née en 1953 Suzan Vachon vit et travaille à Montréal. Elle est chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Montréal. Artiste interdisciplinaire elle conçoit sa pratique comme espace polyphonique de recherche.

Pour Les Heures d’argent (des illuminations), j’ai cherché à installer les conditions d’apparition d’images subites, à interroger certains phénomènes oscillatoires tels la présence, la disparition, la réapparition et à représenter ces phénomènes de façon lumineuse.

 

22.
Chris Wainwright & David Bickerstaff
Channel 14
2004
00:07:30
Angleterre


David Bickerstaff:
Travaillant avec de nouvelles technologies et les médias à base de lentilles, David travaille et vit à Londres et a exposé en Grande-Bretagne et à l’international. Il est le fondateur de atomictv.com et directeur artistique de newangle.co.uk.

Chris Wainwright:
Chris Wainwright est un artiste, commissaire et Doyen de la School of Art au Central Saint Martins College of Art and Design, de l’University of the Arts de Londres, au London Institute, et vice-président de ELIA (the European League of Institutes of Art).Traversant le centre de Londres se trouve la rivière Thames qui fut autrefois majestueuse. Elle ne constitue plus une voie de commerce vitale alors que ses quais, entrepôts et usines font maintenant place exclusivement au loisir et aux conversions résidentielles. Le calme de la rivière est cependant trompeur car il s’agit du repère en déclin où l’espace adjacent est soit contingent ou exclusif et la présence humaine est spéculative.

Contact :
chris@mvrocktheboat.co.uk, david@atomictv.com



ÉQUIPE CHAMP LIBRE

Cécile Martin - Directrice Générale
François Cormier - Directeur Artistique
Marie-Anne Moreau - Directrice de Production
Jean-François Goyette - Coordonateur de l'événement
Yves Deschênes - Directeur Technique
Julien Berthier - Designer Graphique
Sylvie Deslauriers - Relationniste de presse

  PARTENAIRES    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
 
Champ Libre remercie les fournisseurs suivants pour le laboratoire Invisible Cité :
 
     



Brûlerie St-Denis
1587 rue Saint-Denis, Montréal


Folies en vrac
1254 rue Sainte-Catherine Est, Montréal
 

La maison du rôti
969, 1975, Mont-Royal Est, Montréal