APPEL AUX ŒUVRES / PROJETS
DE MICROARCHITECTURE ET
D’ART DES NOUVEAUX MÉDIAS

OUVERT AUX CRÉATEURS & AUX PARTENAIRES ŒUVRANT DANS LES DOMAINES DE L’ART, DE L’ARCHITECTURE, DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET DE L’ESPACE PUBLIC


DATE LIMITE DE SOUMISSION : 1er MARS 2008

INFORMATIONS
champ@champ-libre.org
www.champ-libre.org

DOSSIER DE
PRÉSENTATION
Cliquez ici pour télécharger le dossier de présentation de l'événement au format Acrobat PDF.

FORMULAIRE
D'INSCRIPTION

(OEUVRES ET PARTENARIATS)
Cliquez ici pour télécharger le formulaire d'inscription au format Acrobat PDF.

À IMPRIMER, REMPLIR ET RETOURNER AVANT LE 1er MARS 2008 À :

CHAMP LIBRE
C.P. St-André
B.P. 32130
Montréal (Québec)
H2L 4Y5 Canada


     
 


Vous trouverez sur cette page un dossier de présentation de l'événement et un formulaire d'inscription ainsi que des informations générales.

Introduction
Objectifs de l'événement
Champ Libre
La Manifestation Internationale


 
     


INTRODUCTION


La MANIFESTATION INTERNATIONALE de CHAMP LIBRE est un événement biennal. Sa huitième édition aura lieu en septembre 2008. La Manifestation développera une réflexion sur le thème de la FORÊT. Le thème proposé est une invitation à l’interprétation personnelle des créateurs.

Champ Libre en créant une biennale qui s’intitule Manifestation Internationale s’est donné le double mandat de répandre la connaissance et de contribuer au développement des arts médiatiques et de l’architecture. Ainsi, Champ Libre accroît la visibilité de ces champs dans l’espace public. C’est à travers une démarche nomade que Champ Libre investit et détourne des espaces urbains déjà occupés par d’autres usages. Chaque édition de cet événement biennal propose un programme composé d’installations, à l’intérieur desquels cohabitent plusieurs modes d’expression associés avec les arts des nouveaux médias et l’architecture. Champ Libre veut ainsi sensibiliser le public à et développer une pensée critique face à ces disciplines. Des lieux souvent inaccessibles sont investis pendant les événements et une mise en scène intègre les œuvres présentées à l’architecture du site dans son ensemble. La Manifestation offre sa programmation artistique à un public constamment renouvelé, comprenant les usagers des sites investis et profite des interactions sociales qui existent autour de ces lieux.

Le présent appel a pour objectif à la fois de constituer la programmation de FORÊT/FOREST : 8e Manifestation Internationale de Champ Libre et de rassembler des collaborateurs et partenaires qui permettront la réalisation optimale de l’événement, son rayonnement et son succès.

Les projets recherchés devront explorer spatialement la perception du site investi et inviter le public à transformer et manipuler celle-ci.

Les partenaires recherchés devront nourrir la programmation en contribuant à la réalisation optimale et au positionnement critique de chaque œuvre présentée, ainsi qu’à l’atteinte optimale des objectifs de l’événement.

     


OBJECTIFS DE L’ÉVÉNEMENT


Champ Libre recherche des installations, alliant art et architecture et occupant l’espace public, qui utilisent des composants technologiques, des œuvres qui explorent l’architecture du site occupé dans sa spatialité et transforment la perception visuelle ou sonore de celle-ci.

Champ Libre recherche des interventions d’art et de microarchitecture qui occupent l’espace public contemporain et le questionnent en terme de programmatique, qui offrent une appropriation du site par la mutation d’un des aspects de celui-ci.
Champ Libre recherche des interventions d’art et d’architecture qui transforment l’expérience, la compréhension ou la perception du site de l’événement pour le spectateur, et qui incluent la participation de ce dernier à l’existence d’un site ainsi que d'un rituel rend exceptionel et fait évoluer cet espace à travers le temps.




CHAMP LIBRE

MANDAT
Fondé en 1992, Champ Libre est un organisme d'art des nouveaux médias et d’architecture, NOMADE et interdisciplinaire ainsi qu’un laboratoire de recherche urbain expérimental qui présente des événements IN SITU, mettant en relation les pratiques courantes de l'art contemporain, de l'architecture, de l’urbanisme et des nouvelles technologies. Champ Libre transforme des espaces publics extérieurs et intérieurs, proposant des interventions, expériences et une connaissance originale et sensible de ces lieux. Champ Libre explore systématiquement des visions alternatives du monde afin d’influencer son public individuellement et collectivement.


HISTOIRE BRÈVE
En 15 ans et plus de 30 événements, Champ Libre a présenté le travail de plus de 1.000 créateurs à Montréal, au Canada, à Paris, Cuba, Lisbonne, Londres, Berlin, Barcelone et Bucarest. Cécile Martin, la directrice générale et artistique a également présenté plus de 30 conférences à propos de l’organisme sur 5 continents.
DESERT : 6e Manifestation Internationale de septembre 2004, biennale présentée à l'Incinérateur des Carrières de Montréal a attiré plus de 11.000 visiteurs et a été finaliste d’un Prix d’excellence en architecture 2005 de l’Ordre des Architectes du Québec (OAQ), dans la catégorie EVENEMENTS D'ARCHITECTURE créée spécialement pour l'occasion.

www.champ-libre.org


 


LA MANIFESTATION INTERNATIONALE


UNE NOUVELLE DIRECTION, UNE NOUVELLE ORIENTATION, UNE NOUVELLE MANIFESTATION
ART – ARCHITECTURE – NOUVELLES TECHNOLOGIES – ESPACE PUBLIC

UN CHANGEMENT SIGNIFICATIF
Suite à la reprise de la direction générale et artistique de Champ Libre par Cécile Martin, 2007 a été une année de bilan. Après avoir évalué les atouts et faiblesses de la Manifestation, force a été de reconnaître qu’après 7 éditions, la biennale de Champ Libre devait marquer une coupure avec le passé, recentrant son mandat autour d’une expertise reconnue par son public, les participants aux différentes éditions de la biennale et partenaires de l’événement.
En 2007, la MIVAEM devient donc LA MANIFESTATION INTERNATIONALE DE CHAMP LIBRE. La biennale tiendra sa huitième édition en septembre 2008 sous le thème de la Forêt dans le Quartier International de Montréal (QIM).

LES ATOUTS RENFORCÉS
Champ Libre réaffirme aujourd’hui sa capacité à proposer des thèmes et sites marquants en tant que cadre à la Manifestation. Champ Libre continuera à inviter les artistes des nouveaux médias à proposer des installations in situ de grande échelle qui transforment la perception des lieux occupés. Champ Libre poursuivra également sa collaboration avec des architectes afin de mettre en scène et révéler les qualités cachées de ces sites exceptionnels.
Afin de souligner et rassembler ces forces, afin de rendre plus significatives et mieux servir ces différents aspects et objectifs, Champ Libre a décidé de resserrer et réorienter la Manifestation.

LE MANDAT ET LA PROGRAMMATION RESSÉRÉS
Dès lors, la Manifestation ne présentera plus que des œuvres sous forme d’installations, chacune explorant la rencontre entre les arts médiatiques et l’architecture dans l’espace public. Différents partenaires des médias, des universités et de la culture seront rassemblés afin de donner une visibilité à et faire valoir des propositions alternatives et significatives dans l’espace public, en valorisant les questionnements critiques et optimisant la réalisation d’un nombre restreint d’œuvres majeures de créateurs tout autant de la relève qu’établis.
La Manifestation aura pour mandat de questionner, transformer l’expérience et redéfinir l’espace public contemporain.


LIGNE ÉDITORIALE / APPROCHE CRITIQUE

Champ Libre considère les espaces publics comme des écosystèmes complexes. À travers ses événements, l’organisme participe activement et d'une manière critique à la réinterprétation artistique et architecturale de ces environnements et à une nouvelle appropriation de ceux-ci par le grand public, tout en explorant des problématiques de l’art des nouveaux médias, de l'architecture et de la planification urbaine. Chaque événement propose une thématique soulignant son caractère in situ et proposant de nouvelles expériences dans les espaces publics existants afin de dévoiler les qualités des sites choisis, transformer et améliorer la complexité perçue et comprise de ces espaces.

Ainsi, les interventions qui composent la programmation de l’événement sont autant de points de vus contemporains tant sur l’histoire du site, que sur son possible devenir. Ces perspectives servent également de base à la composition d’un livre, un colloque et à une série d’activités connexes. Chaque œuvre de la programmation est le fruit d’une rencontre entre arts médiatiques et architecture qui intérroge les frontières existantes entre ces deux champs. Lors de la Manifestation, Champ Libre invite les artistes des nouveaux médias, les architectes et autres professionnels de domaines connexes à exposer leur savoir faire à l'extérieur des espaces d'exposition conventionnels et à explorer les limites de leur discipline, à travers une utilisation poétique et engagée de la technologie et une interprétation du site de l'événement dans ses dimensions architecturales et urbaines, sociales et historiques.

Par ailleurs, Champ Libre encourage le partenariat avec pour dessein d'amener des individus œuvrant dans des disciplines différentes au sein d’une équipe afin que soient confrontées différentes expertises quant aux problématiques en jeu et que soient rassemblés leurs savoir-faire afin de réaliser une utopie partagée par tous. L’événement est un concentré d’échanges permettant d’atteindre un objectif commun. Les ressources majeures dans la réalisation de la Manifestation sont la confrontation, la conviction et la collaboration. La Manifestation a pour objectif de surprendre tous et toutes quant au devenir à lafois d’un nouvel espace public, d’un nouvel art médiatique et d’une nouvelle architecture.


EXPLORATION RESPONSABLE DE L’ESPACE PUBLIC

Avant tout, la Manifestation est un espace d’exploration et d’échanges interdisciplinaires qui questionne collectivement l’espace public et son occupation, avant d’être un simple espace de présentation d’œuvres. Toutes les disciplines et les individus œuvrant dans les lieux publics y sont invités à une expérimentation collaborative, citoyenne et responsable qui permette de redéfinir les usages et la signification contemporaine de l’espace public. Cette démarche permet à la fois de valider pleinement une discipline dans cet espace collectif, et montrer la capacité de celle-ci à réinventer la programmatique contemporaine des espaces publics.


RÉAPPROPRIATION PARTICIPATIVE DE L’ESPACE PUBLIC
Lors de la Manifestation, Champ Libre propose une série d’interventions, qui transforment les usages des sites occupés. C’est en révélant et inspirant à l’imaginaire collectif une multitude de nouveaux usages, que s’initie la réappropriation de ces lieux par les citoyens. Grâce à l’expérience participative proposée par chaque œuvre, le public découvre le pouvoir individuel et collectif de doter l’espace public de nouvelles significations et d’agir sur la transformation de celui-ci.


RÉINVENTION SPATIO-TEMPORELLE DE L’EXISTANT
La Manifestation a pour objectif d’œuvrer dans l’espace urbain existant, afin de réinventer et transformer les expériences spatiales et temporelles de ces lieux. Les interventions qui y prennent place questionnent la signification de l’espace public contemporain et les processus de sa fabrication, explorent des stratégies complémentaires d’intervention sur l’existant et de création de nouveaux espaces d’expériences (application à l’espace public de principes et stratégies extérieurs aux expertises traditionnelles de maintenance professionnelle et de production des espaces publics, de l’art médiatique et de l’architecture). Le nouveau rôle joué par les espaces collectifs doit être défini à une époque où chaque individu vie en permanence des expériences simultanées de compression et d’expansion de sa perception du réel.


ÉPHÉMÈRE ET DURABLE
La Manifestation propose des interventions qui, au-delà de leur existence circonscrite dans le temps et l’espace de l’événement, questionnent et transforment durablement l’espace public contemporain, allant jusqu’à y laisser des traces durables. Validées par la participation du public, les œuvres qui mettront en valeur certains usages nécessaires et significatifs de l’espace public, deviendront indispensables au nouveau rapport du citoyen à ces lieux et pourront éventuellement y devenir permanentes.


RÉSEAU DE DISTRIBUTION & DE COLLABORATION
Le réseau de distribution de Champ Libre comprend plus de 7.000 collaborateurs et partenaires y compris des architectes et artistes nationaux et internationaux, des organismes des arts médiatiques et de l’architecture (et domaines connexes), musées et festivals, et de nombreux départements d'universités et laboratoires de recherche. À Montréal seulement, près de 500 médias radio, télévision, écrit ou Web, départements/laboratoires de recherche d'universités et structures culturelles recoupent les intérêts de Champ Libre pour les champs réunis de l'espace public, l'art, les nouvelles technologies et l'architecture. Au sein de ce contexte, Champ Libre génèrera une émulation autour des objectifs de l’événement par la rencontre et la confrontation au sein de chaque sphère de la Manifestation de montréalais, de canadiens et d’étrangers.
Par ailleurs, la tournée post-Manifestation amènera une partie de la programmation à être présentée dans le cadre d’autres événements majeurs canadiens et internationaux ayant pour mandat d’occuper l’espace public par des interventions des arts médiatiques et d’architecture.

La Manifestation est conçue afin d’attirer des artistes utilisant des composantes technologiques dans leurs installations afin de valider leur processus créatif à grande échelle, auprès d’un public élargi.
La Manifestation est conçue afin d’attirer des architectes et des professionnels reliés au design (architectes paysagistes, urbanistes, etc), n'excluant pas le grand public. L’événement s’attache à développer une expérience participative et de jeu pour le spectateur, conçue pour augmenter la conscience d’usages alternatifs d'architecture, d'art et de technologie dans les espaces publics. Il est aussi voulu comme un espace libre où les architectes peuvent s'exprimer de façon imaginative hors des contraintes professionnelles. Par une réinterprétation poétique de l'existant, la programmation souhaite proposer à l'auditoire le pouvoir de se réinventer en tant que communauté.


LA POLITIQUE DE CACHETS
Des droits d’auteurs et cachets sont versés aux créateurs suivant les mises à jour du CARFAC (Représentation d'Artistes Canadiens) et ses recommandations tel que spécifié sur le site Web de Champ Libre www.champ-libre.org.